TEXTES & RECITS

Supra naze

Il manquait à l'appel. Avant même que le groupe ne s'en rende compte, je savais que ce soir-là, il ne viendrait pas. J'avais envie de penser que c'était vraiment naze de sa part. Toutes ces fêtes, elles étaient organisées en son honneur. Enfin presque. Je ne sais plus lequel des deux est arrivé en premier, mais si je peux être sûre d'une chose, c'est que l'un d'eux est un parfait imposteur. Un voleur d'attention. Un peu comme un Kevin, tu vois ? "Ben non, je lis.", c'est le genre de répartie que pourrait avoir un Kevin. Sans même réaliser que c'est naze comme blague.

Enfin bref, la soirée était naze aussi. L'invité spécial ne viendrait pas, et personne n'était assez clairvoyant pour le savoir. Résultat, je m'ennuyais. L'un après l'autre, je fourrais dans ma bouche les chips dégueulasses que ma grande-tante avait amenés. Le paquet était sûrement resté ouvert de la veille et, au lieu de craquer sous mon palais, ils ramollissaient encore plus pour s'y coller comme une pâte visqueuse mal conservée. Et moi, je les noyais dans du soda. J'adorais le soda, parce qu'à chaque fois, j'imaginais les milliers de réactions chimique qu'il provoquait dans mon corps. Surtout le coca. Peut-être que si j'en buvais assez d'un coup, mes organes seraient corrodés. T'en penses quoi ?
*
* *
Les adultes avaient bu trop d'alcool. Alors j'étais monté dans ma chambre. Mais les autres enfants s'impatientaient et venait m'emmerder. Leur stock de gâteaux avait été englouti, et les parents ne répondaient pas à leurs appels de détresse. Ils avaient perdu la guerre. Ils étaient nazes. Et déprimés. La nuit était déjà bien avancée, certes, mais ils n'avaient pas une once de courage. Notre invité ne viendrait pas, ce n'était pas la fin du monde pour autant.
J'ai essayé de leur expliquer. Je leur ai dit que, si ça se trouve, le Père Noël était l'imposteur, et Jésus l'avait provoqué en duel pour récupérer sa place au bord de la scène.
Bais Jésus... il ramèbe des cadeaux ?
Question naze. J'ai dû leur faire la messe, et leur parler des trois mages. Ils n'avaient pas trop envie de payer des truc au Crésus-Spirituellement-Riche-Mais-Physiquement-Pauvre, alors ils ont commencé à pleurer. Et je suis retournée voir les parents, mais ils s'étaient tous endormis, suspendus à leurs verres salis de bave. Quand les enfants se sont tus à leur tour, j'ai pensé qu'ils dormaient aussi.
J'avais attendu toute la nuit sur le rebord de la fenêtre quand le premier rayon de soleil est apparu. Quelques minutes plus tard, j'étais revenue avec le journal. Et le gros titre : "LE PERE NOËL A DISPARU !"​
- MONOLOGUE D'UNE ENFANT A SON CHIEN
​SUR UN MONDE SUPRA NAZE.

Bas de page

Tambourine,
Comme un fou
Mon cœur.
Plié et replié

Comme du papier
Maché.

Country%20House_edited.jpg

La valse

Notre Idylle… Romance qui fut un jour ouvrée Qu’un autre jour désœuvrée On s’est aimé comme deux amants D’un amour sacré, en tout temps

Country%20House_edited.jpg

Samhain

Je m’appelle Caroline Fletcher. J’ai 15 ans. J’habite à St David’s au Pays de Galles. Aujourd’hui nous somme le 13 septembre 2020. J’entame la première page de ce carnet. C’est...

Country%20House_edited.jpg

Plats de pâtes

Elles nous regardent avec envie, Gargouillis de notre ventre affamé, Des lasagnes, tagliatelles, fusillis, spaghettis,...

Country%20House_edited.jpg