Snowblind

Article publié le

12 octobre 2020 à 08:36:44

par

Telesia

IMG_20210406_110717-1.jpg

En savoir plus

Titre original :

Auteur : 

Date de sortie :

Genre :

Pages :

Snowlind

Christopher Golden

2014

432

Fantastique

Horreur

Comme ça en plein hiver, la lecture de Snowblind s’annonçait prometteuse! En plongeant sans attendre le lecteur dans l’univers glacé de Coventry, le récit refoule le désir de neige que chacun nourrit chaque année. Vraiment ? Mais tout le monde aime chercher le père Noël sous la neige! Alors pourquoi ? Tout simplement parce que les tempêtes, en Nouvelle-Angleterre, marquent les survivants à vie. Christopher Golden, écrivain originaire tout droit du Massachusetts, publie en 2014 une oeuvre qui, sans aucun doute, se voulait terrifiante. La réalité est un peu différente, mais voilà sûrement l’élément qui fait tout le charme du roman.

*    *    *

Dès les premières pages, un grand nombre de personnages est présenté. Des familles, des célibataires trentenaires, des divorcés et des mères veuves. Des jeunes couples, des mécaniciens un peu trop arrogants, ou encore des policiers. Le récit couvre ainsi plus ou moins tous les aspects de la population de Coventry: du plus faible au plus résistant, du plus jeune au plus âgé. Contrairement à ce que l’on pourrait en déduire, il est assez difficile de se perdre dans la ribambelle de noms qui ne cesse de défiler au fil des pages. En effet, l’écriture est légère, exempte de toute description encombrante. La syntaxe est simple, claire et concise. En conséquence, les détails évoqués se retiennent facilement, sans effort. Et c’est exactement ce qui fait de Snowblind une bonne lecture: elle se lit sans travail, sans résistance.
Sans trop savoir pourquoi, le lecteur s’attache indéniablement à chacun des protagonistes. Alors, à l’issue de la première tempête, les premières disparitions et morts vont droit au cœur. Mais douze années plus tard, lorsqu’un second hiver terrifiant fait son apparition, ce n’est plus la tristesse qui vous hante. C’est la panique. Comme accompagnant les habitants de Coventry, vos émotions seront mises à épreuve. Sans pour autant ressentir toute l’horreur de la situation, préparez-vous à trembler d’anticipation, à soupirer de soulagement, ou à crier en pensées alors qu’un malheur imminent approche, vous étant le seul témoin.
Mis à part le côté émouvant du récit, il faut avouer que tout lecteur en recherche de frissons et d’horreur peut passer son chemin. Bien que l’oeuvre soit recommandée par Stephen King, il manque à Snowblind un côté noir, un côté sombre, celui qui vous fera allumer la lumière alors que vous ne traversez que votre couloir. Par ailleurs, l’ensemble a un scénario assez plat, sans énormément de rebondissements. Cet élément malgré tout n’est un point très négatif. En effet, la présence de nombreux protagonistes implique une rotation régulière des points de vue. A défaut d’événements et de catastrophes trépidantes, le schéma choisi par Christopher Golden permet une vue d’ensemble sur Coventry. Plutôt que de se concentrer sur le malheur d’une personne, l’auteur nous permet de comprendre et d’assimiler la souffrance générale des habitants de la ville. Tout le monde est lié, personne n’est plus favorisé que d’autres. Et plus que tout, l’égoïsme n’a pas sa place à Coventry.

Avec ses personnages à grand cœur, Snowblind est capable de toucher tout lecteur au moins en réveillant en lui sa compassion. Le côté fantastique est mis en arrière plan pendant la grande majorité du récit, permettant ainsi une analyse plus humaine et plus réelle des ressentis face aux événements. Ainsi, le roman offre un début et une fin pleins d’actions, comme beaucoup les aiment; tandis que le corps principal permet l’observation et la réflexion. Un ensemble assez équilibré qui fait son effet. S’il est possible d’être au premier abord un peu déçu par la structure, qui se trouve être différente de ce que la quatrième de couverture annonce, il est clair que cela ne fait pas de Snowblind une oeuvre à contourner.

Synopsis

Au cours d’une terrible nuit d’hiver, la petite ville de Coventry fut frappée de plein fouet par une tempête de neige. D’une rare violence, celle-ci emporta avec elle plus d’une dizaine de victimes, à jamais perdues dans l’immensité blanche. Des familles entières furent brisées en une seule nuit, et l’existence des habitants de la petite ville en fut changée à jamais.
Douze ans plus tard, la vie a repris son cours à Coventry, même si subsiste chez les survivants une angoisse aussi sombre qu’irrationnelle à l’approche de l’hiver. C’est alors qu’une nouvelle tempête s’annonce, plus terrifiante encore que la précédente… car cette fois, les disparus de cette fameuse nuit maudite sont de retour.

41aJtZH9n7L_edited.jpg

NOUS RETROUVER

Telesia (Fondatrice)

  • Facebook
  • Instagram
  • Noir Twitter Icon

Chroniqueurs partenaires

– Lily (Dame Doourse)

– Takou (Takoubook)