Les yeux rouges du Caïman

Article publié le

12 octobre 2020 à 11:00:03

par

Telesia

IMG_20210406_110717-1.jpg

En savoir plus

Titre original :

Auteur : 

Date de sortie :

Genre :

Pages :

Les yeux rouges du Caïman

Jo Mével

2019

40

Novella

Polar

Sur la côte ouest de Bretagne, Pogam, un ancien flic mis à la porte se reconvertit en utilisateur averti de Facebook. Quarante-cinq posts plus ou moins longs relatent ses dernières mésaventures, et ce n’est pas peu dire.

*    *    *

« On m’a viré des flics, mais je reste enquêteur dans l’âme. »
Encore et toujours animé par la même passion, il fouine dans son entourage, à la recherche d’une affaire à se mettre sous la dent. Officieusement, sans aucun doute. Finalement, il se retrouve embarqué malgré lui dans une affaire de trafic de diamants ; et s’il y en a bien un pour lui jeter des bâtons dans les roues, c’est son bon vieil ami Baudouin, toujours trop ivre avec ses histoires abracadabrantes. Alors que les mafieux débarquent à l’Escale, petit bar d’habitués alcooliques, les yeux du Caïman de son pote auraient viré du vert au rouge.

​Si le récit a un caractère des plus insolites, c’est incontestablement sans compter sa forme particulière. On ne peut pas dire que Pogam soit un as de la langue Française, et il entraine le lecteur – et les lecteurs de sa page Facebook –, dans un récit très peu soigné, jusqu’à s’embourber dans un récit lourd de patois Breton. Un réalisme à toute épreuve, souligné par une confusion digne d’un homme fou amoureux de la boisson.
Le langage familier de Pogam n’est pas pour faire dans la littérature. « Harteau m’a phoné au p’tit mat. Sans gêne comme dab ! » De quoi hérisser les poils des plumes trop rigoureuses, et soulever les rires des plus enclins à se reconnaître dans les mimiques du Breton.

​La façon dont Jo Mével rédige son œuvre est incroyable. L’enquête, dont les proportions pourraient devenir nationales, est minimalisée par le point de vue bourdonnant et spontané de l’ancien flic. Secoué par quelques instants de lucidités des plus rares, Pogam ne pourra compter que sur lui-même pour résoudre cette enquête.

Un discours oral, familier, naturel et impulsif. Un petit chef d’œuvre à l’échelle de la novella.

Synopsis

A Loguivy-de-la-mer, près de Paimpol, l'ex-flic Pogam lance une page facebook, à la recherche d'une affaire trouble à laquelle se mêler. Et pour ça, il va être servi ! Son pote, Harteau,le branche sur un trafic de diamants. Tout s'enchaîne coup sur coup : une blonde mystérieuse roucoule avec qui faudrait pas, un type se fait descendre et Baudouin, son pote Baudouin, qui ne trouve rien de mieux qu'à les lui casser avec son caïman empaillé ! Un vrai sac de noeuds.
Avec Les yeux rouges du caïman, Jo Mével signe un polar noir et argotique à la Léo Malet, et montre à son lecteur toute l'étendue de son talent.

41aJtZH9n7L_edited.jpg

NOUS RETROUVER

Telesia (Fondatrice)

  • Facebook
  • Instagram
  • Noir Twitter Icon

Chroniqueurs partenaires

– Lily (Dame Doourse)

– Takou (Takoubook)