Les fourmis

Article publié le

12 octobre 2020 à 10:30:03

par

Shayera

IMG_20210406_110717-1.jpg

En savoir plus

Titre original :

Auteur : 

Date de sortie :

Genre :

Pages :

Les fourmis

Bernard Werber

336

Le temps que vous lisiez ces lignes, sept cents millions de fourmis seront nées sur la planète. Sept cents millions d'individus dans une communauté estimée à un milliard de milliards, et qui a ses villes, sa hiérarchie, ses colonies, son langage, sa production industrielle, ses esclaves, ses mercenaires... Ses armes aussi. Terriblement destructrices.

*    *    *

Lorsqu'il entre dans la cave de la maison léguée par un vieil oncle entomologiste, Jonathan Wells est loin de se douter qu'il va à leur rencontre. A sa suite, nous allons découvrir le monde fabuleusement riche, monstrueux et fascinant de ces "infra terrestres", au fil d'un thriller unique en son genre, où le suspense et l'horreur reposent à chaque page sur les données scientifiques les plus rigoureuses. Voici pour la première fois un roman dont les héros sont des... fourmis.

A l’échelle humaine, une fourmi n’est qu’un petit insecte insignifiant, quelque fois envahissant. Elles sont là, sur notre route, sans que nous nous en souciions. Nous ne prêtons pas réellement attention à ces êtres minuscules que nous écrasons par dizaines sans même nous douter parfois de leur présence. Mais cet animal possède pourtant de nombreuses qualités et une intelligence sans failles.
Comment faire découvrir leur univers microscopique à nous autres humains ? C’était le pari de Bernard Werber qui a décidé, pour son premier roman, de nous captiver en faisant des fourmis des héroïnes. Pari qui, sans trop de surprise, s’est avéré gagnant.

​En effet, avec un univers aussi riche, des créatures aussi complexes, nous nous plongeons totalement dans le monde des fourmis dès les premières lignes. Malgré l’abondance de descriptions qui peuvent s’avérer complexes et décourager les lecteurs non aguerris, nous entrons à la fois dans l’inconnu avec le côté technique et biologique des fourmis que nous découvrons, mais également dans un univers connu fait de hiérarchie, de guerre, de relations, de sentiments… Un monde s’apparentant aux structures humaines.
C’est pourquoi, le lecteur sera surpris de se retrouver au cœur d’imposantes batailles, de stratégies guerrières, d’explorations et ce, dirigées d’une main - que dis-je d’une patte - de maître par les fourmis.

« LES COMBATS REPRENNENT. LES NAINES CONQUIÈRENT DEUX CARREFOURS SUPPLÉMENTAIRES APRÈS DE LONGS DUELS D'ARTILLERIE À L’ACIDE »

​Si vous ne trouverez aucun mal à vous identifier au 327ème mâle, à la 56ème femelle ou encore à la 103 683ème, véritables personnages principaux du roman, l’auteur a tout de même incorporé des humains dans son récit. Vous vous heurterez à des secrets et énigmes laissés par un oncle mystérieux auxquels Jonathan Wells devra faire face.

OU EST-IL PASSE ?
IL EST REDESCENDU.
COMMENT ÇA REDESCENDU ?
LUCIE PRIT LE BRAS D’AUGUSTA ET LA CONDUISIT VERS LA PORTE DE LA CAVE.
IL EST LA-DEDANS DEPUIS HIER SOIR.

​L’auteur a pris soin d’insérer des notes au cours de son roman, écrites par le fameux oncle, afin de nous permettre de mieux comprendre le mode de vie des fourmis et leurs aptitudes physiologiques (en plus de ceux que nous apprenons aux travers de nos personnages principaux). Mais plus que d’être une revue scientifique, il s’agit avant tout d’une aventure, d’une histoire structurée au cours de laquelle le lecteur suit les péripéties de héros inattendus.

Les Fourmis reste un roman culte et ludique, permettant d’en apprendre plus sur des êtres fascinants sans pour autant être privé d’une histoire pleine de rebondissement et surtout d’action. Il ne faut pas se décourager au style d’écriture parfois complexe et aux pages fournies en mots qui font bien souvent, pour ce livre en format poche, la taille d’une fourmi. En effet, la fin du livre est comme son contenu, pleine de surprise !

Synopsis

LES LÉGIONS BELOKANIENNES DÉVALENT EN TROMBE LA PENTE, CONTOURNENT LES HERBES, BONDISSENT PAR-DESSUS LES GRAVILLONS. ELLES SONT DES MILLIONS DE SOLDATES, A COURIR TOUTES MANDIBULES ÉCARTÉES.

41aJtZH9n7L_edited.jpg

NOUS RETROUVER

Telesia (Fondatrice)

  • Facebook
  • Instagram
  • Noir Twitter Icon

Chroniqueurs partenaires

– Lily (Dame Doourse)

– Takou (Takoubook)