Le manuscrit inachevé

Article publié le

12 octobre 2020 à 09:50:43

par

IMG_20210406_110717-1.jpg

En savoir plus

Titre original :

Auteur : 

Date de sortie :

Genre :

Pages :

Le manuscrit inachevé

Franck Thilliez

2018

552

Policier

Thriller

COMME THILLIEZ EN A L’HABITUDE, l’écrivain livre à ses lecteurs un récit rédigé d’une plume simple, précise et concise. Loin de miser sur sa poésie, l’auteur à succès charme par sa maîtrise des mots et des champs lexicaux. A coups de descriptions ciblées et riches en détails subtils, l’œuvre est loin de regorger de scènes fantaisistes et peu utiles. Suivi de sa nouvelle Charybde et Scylla, Le Manuscrit Inachevé en édition collector forme un combo des plus flamboyants. « JE VOULAIS MONTRER QU’ON ÉTAIT TOUS DES PERSONNAGES DE ROMAN A NOTRE NIVEAU. » Une idée révélée par l’écrivain au cours d’une interview menée par Lisez, un point commun entre les deux récits du livre. Le lecteur vit à travers l’œuvre. Il vit avec le romancier, il vit avec le protagoniste. Noir et moderne, le manuscrit reste avant tout un roman à énigme. A coups de twists et de mystères environnants, Thilliez invite son lecteur à l’intérieur de son œuvre en lui laissant les clés du récit. Demeure une unique question : saurez-vous résoudre l’enquête ?

*    *    *

UNE MISE EN SCENE REALISTE
Le Manuscrit Inachevé recèle de protagonistes. Leurs personnalités sont ancrées au plus profond des pages que vous tournez. Ils prennent vie à travers votre lecture, ils s’épanouissent dans vos esprits. Parmi les plus influents on compte Léane, dont le nom de plume est et restera toujours Enaël Miraure. Clé de l’énigme du manuscrit, Léane / Enaël est au centre de toute réflexion. En somme, l’évolution de son comportement et de ses prises de décisions va de pair avec celle du récit : fluide, proportionnelle, angoissante. Léane est entourée de nombreux protagonistes, tels des piliers lui permettant de tenir debout, d’avancer, d’atteindre ses objectifs. Jullian, son mari amnésique, détenant la clé de l’enlèvement de leur fille ; Vic, flic hypermnésique, plus proche de la solution qu’elle ne le croit ; Giordano, coupable jusqu’à la moelle et pourtant pas tant que ça. Vers qui se tourner ? Quels propos croire ? Léane n’aura de cesse de puiser au fond d’elle-même, laissant peu à peu ressurgir ses plus sombres démons, son plus cher et tendre Enaël Miraure…

C’est à travers de très nombreux chapitres que l’intrigue fait sa place dans les esprits des lecteurs. Courts, concis et précis, ils enchaînent rapidement les points de vue et installent un suspense incessant, insoutenable. Une mise en haleine constante, laissant doucement naître une frustration mêlée d’angoisse et d’appréhension. Indices et révélations se font trop nombreux, impossible de savoir où donner de la tête. De fait, plusieurs intrigues s’imbriquent les unes au sein des autres, puisqu’elles sont reliées par de multiples détails. Sont-ce seulement des preuves rationnelles, ou le fruit du hasard ? « QUAND ON EST PERSUADE DE QUELQUE CHOSE, TOUTES LES COÏNCIDENCES AUXQUELLES ON NE PRÊTERAIT MÊME PAS ATTENTION D’ORDINAIRE SE TRANSFORMENT EN INDICES. EN ELEMENTS QUI RESSEMBLENT A DES MESSAGES QUI NOUS SONT ADRESSES. » ​

Malgré l’innombrable quantité de détails et d’indices, les réponses sont beaucoup plus proches que ne le supposent nos esprits. A l’instar du jeu du chat et de la souris comme l’indiquait Thilliez, ce dernier ballote le lecteur entre les pistes, jusqu’à totalement l’égarer pour mieux le surprendre. Visible, exposé à pleine vue et de manière évidente, le dénouement est dissimulé derrière de trop vastes misdirections. « Une technique d’illusionniste, qui consiste à focaliser l’attention de l’auditoire sur un point précis pendant qu’une autre action est en cours. Ça fonctionne parce qu’il est impossible pour un être humain de traduire avec précision l’intégralité des stimulis qu’il reçoit. »

---

​UN CASSE-TÊTE PRESQUE GRANDEUR NATURE
► "J'aime bien faire des expériences tant au niveau de l'écriture que de l'histoire. J'aime tenter des constructions particulières. Par exemple, pour Rêver, les chapitres étaient dans le désordre."

Sans forcément être une volonté de Franck Thilliez de perdre le lecteur, Le Manuscrit Inachevé innove tout en respectant les codes du Thriller. Il intègre le lecteur à son œuvre, faisant de lui un protagoniste à part entière. Le mystère du manuscrit est loin d’avoir été résolu par tous ses acquéreurs, et pour cause. Thilliez s’oublie. Il attribue son œuvre à quelqu’un d’autre. Dès lors que vous atteignez la préface, Franck n’existe plus. Et dans ce cas, qui a écrit Le Manuscrit Inachevé ? Traksman ? Léane ? Janus ? Le roman est une vaste mise en abîme, une poupée russe sublime. Ce manuscrit-là, « c’est la fiction dans la fiction. » Liens et similitudes sont relevables entre les différents manuscrits, à tel point que si même le lecteur en est confus, Léane, elle, voit son roman prendre vie. « Pourquoi le modèle exact décrit dans le Manuscrit Inachevé ? », « Comme dans le livre, il manquait juste une balle. ». A quel moment Léane a-t-elle cessé d’être elle-même pour devenir Enaël ? La violence de la réalité l’a finalement confrontée à ce que son inconscient lui cachait depuis si longtemps, ce qu’elle déversait sans s’en rendre compte sur les pages de ses récits. En donnant vie à son autre plus sombre, elle est passée du métier d’écrivaine à celui de protagoniste. Là est tout l’intérêt de la mise en abîme, et Thilliez a magistralement réussi son coup.

Le Manuscrit Inachevé est en réalité la trace écrite de l’inconscient de Léane. Une cryptomnésie poussée, défaillance de la mémoire ponctuelle de la mémoire. En opposition radicale avec Vic, hypermnésique, Léane possède néanmoins un moyen de parler de ce dont elle ne se souvient pas. C’est en effet à travers Enaël Miraure qu’elle s’épanche de son passé, publiant one-shot après one-shot. « HABITUELLEMENT, FRANCK THILLIEZ NOUS DONNE ENORMEMENT DE DONNEES SCIENTIFIQUES, CE QUI MANQUE UN PEU ICI, JE TROUVE… » écrit Léa D.. L’écrivain aborde en effet communément la thématique médicale de la mémoire. Hypermnésie, amnésie, cryptomnésie… On se souvient tous de Rêver, dont la protagoniste Aby était atteinte d’une narcolepsie sévère. Que croire si notre mémoire défaille ? Dans un dernier one-shot où le lecteur est acteur, comment le manque d’informations doit-il être vécu ? Comme une invitation à être maître de ses recherches sûrement.

De son côté, c’est Stéphanie, du blog Libre R, qui parle du Manuscrit Inachevé comme d’« un déferlement d’informations, d’indices minuscules disséminés partout, même dans les mots eux-mêmes ». Hors la mise en abîme et l’énorme jeu du miroir qui en découle, l’œuvre de Thilliez déborde d’énigmes et de casse-têtes géants. Si celui des palindromes est explicite, de nombreux autres ne le sont pas, et le lecteur doit lui-même les trouver. Maniement des chiffres, détails des mémoires, éléments supposément inutiles… Tout est bon à prendre, et sans aucun doute plusieurs lectures sont-elles nécessaires afin de cerner au maximum le manuscrit.

---

​Un roman incomplet, des protagonistes aux mémoires fragmentées… Le Manuscrit Inachevé est une œuvre en suspens. En somme, une enquête dont vous êtes acteur. Différent du livre-jeu, il est néanmoins très axé sur la réflexion personnelle du lecteur, l’incitant à mener ses propres recherches, à recueillir les informations et à établir des conclusions. Finalement, Le Manuscrit Inachevé, roman au sein duquel Franck Thilliez a placé une grande part de lui-même, est pour le lecteur comme une pièce à conviction qu’il doit éplucher sans vergogne.

Synopsis

Aux alentours de Grenoble, un jeune a fini sa trajectoire dans un ravin après une course-poursuite avec la douane. Dans son coffre, le corps d’une femme, les orbites vides, les mains coupées et rassemblées dans un sac. À la station-service où a été vue la voiture pour la dernière fois, la vidéosurveillance est claire : l’homme qui conduisait n’était pas le propriétaire du véhicule et encore moins le coupable.

Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L’institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète. En pleine promo pour son nouveau roman dans un café parisien, elle résiste à la pression d’un journaliste : elle ne donnera pas à ce vautour ce qu’il attend, à savoir un papier sur un auteur à succès subissant dans sa vie l’horreur racontée dans ses livres. Car sa vie, c’est un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu, L’inspirante, villa posée au bord des dunes de la Côte d’Opale où est resté son mari depuis la disparition de leur fille. Mais un appel lui annonçant son hospitalisation à la suite d’une agression va faire resurgir le pire des quatre dernières années écoulées. Il a perdu la mémoire. Elle est seule.

Dans le vent, le sable et le brouillard, une question se posera : faut-il faire de cette vie-là un manuscrit inachevé, et en commencer un autre ?

41aJtZH9n7L_edited.jpg

NOUS RETROUVER

Telesia (Fondatrice)

  • Facebook
  • Instagram
  • Noir Twitter Icon

Chroniqueurs partenaires

– Lily (Dame Doourse)

– Takou (Takoubook)