Le cycle du phénix - T1 : Brûler

Article publié le

20 octobre 2020 à 08:38:43

par

Lily

IMG_20210406_110717-1.jpg

En savoir plus

Titre original :

Auteur : 

Date de sortie :

Genre :

Pages :

Le cycle du phénix - T1 : Brûler

Sarah Touitou

2020

Témoignage

« - C’est comme si j’étais une crevette… à 3 000 mètres de profondeur… complètement écrasée par la pression de l’eau… ou un brin d’herbe sous un éléphant… un grain de sable sous une grosse voiture… une myrtille tombée par terre et qui ne peut même pas rouler… un…
- Tout ça ? la coupa Marie.
- Ben… j’arrive même pas à lever le petit doigt… et c’est pas une expression… Ha ! ha !

Elle avait l’impression de rire au ralenti. »

Premier tome d’une trilogie, Brûler est un témoignage poignant, puissant et diablement vivant.

*    *    *

Sarah Cavallini, 26 ans, a tout pour être heureuse. Les projets qu’elle conçoit, tant professionnellement que personnellement, lui donne une ligne directive pour tracer sa vie. Mais le bonheur n’est que de courte durée. Son travail lui demande beaucoup d’efforts, son copain part à l’étranger et cerise sur le gâteau, à la suite d’une échographie pelvienne, elle apprend que des tumeurs envahissent ses ovaires… et aussi son ventre. S’en suit alors un long combat, jonché d’incertitudes, de sentiments et d’émotions trop vives, de pleurs mais aussi de rires.

« Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour qui passe est à lui seul une vie. »
Sénèque

Ce livre nous plonge en plein cœur d’un combat titanesque contre le cancer. Bien que l’auteure nous laisse le temps de comprendre la vie de la protagoniste, elle amène très vite notre lecture à de petits points noirs. Ces tâches qui viennent ponctuellement noircir le tableau, ne sont que des avant-gouts de l’horreur de la réalité. Ce premier tome retrace le cycle de la vie d’avant, de la découverte du cancer, du déni, de l’acceptation, et de l’incertitude de la vie d’après.

Qu’on ait vécu ou non des explorations ou des découvertes similaires, certains points dans le récit permettent au lecteur de s’approprier le personnage et de s’attacher à chaque détail : la troisième personne du singulier, le style d’écriture et enfin, partie majeur du livre, le temps.

Ressentir l’espoir, les craintes, l’arrêt de la respiration à l’annonce du verdict, la peur de quitter ce que l’on connait, l’appréhension de découvrir un nouveau monde… c’est un témoignage qui bouleverse et qui abat chaque défense qu’on pourrait se construire.
Si ce livre est aussi poignant, c’est entre autres parce qu’il décrit la relation entre patient et soignants. Ecrit de la main d’une patiente, il permet de se rendre compte de ce lien qui se tisse, parfois fort, parfois fragile avec le personnel. Ce roman – témoignage ouvre des portes à la fois sur la compréhension des ressentis du patient et sur le rôle clé des aides-soignants.

Pour terminer, Brûler donne une vision parfois naïve du réconfort prodigué par son entourage. Cependant, très épaulée, Sarah peut compter sur sa famille et ses amis, « sa garde rapprochée », pour survivre face au silence, face à la douleur déclenchée suite à l’annonce d’un cancer. Premier tome d’une série addictive, la fin de la lecture laisse une note de trop peu, qu’on a hâte d’abreuver avec la lecture du deuxième tome.

« Sans la moindre métaphore et dans toute l’acceptation du mot, vivre, c’est brûler. »
Victor Hugo

Synopsis

Quand la réalité dépasse la fiction, laissons les larmes et les rires nous apporter leurs enseignements.

Le cycle du Phénix, c’est l’histoire de Sarah Cavallini, une jeune fille de 26 ans qui faisait des projets en pensant avoir la vie devant elle. Mais le destin en a décidé autrement.

Premier tome d’une trilogie, le Tome 1 – Brûler est le début d’une grande aventure qui changera une jeune fille exigeante en jeune femme sûre d’elle. Les épreuves nous forment et les plus difficiles peuvent être à l’origine de notre évolution. Seuls la détermination et le courage nous permettent de différencier ce qui nous abat de ce qui nous rend plus fort.

Sarah Cavallini a tout pour être heureuse. A 26 ans, elle se lance dans une brillante carrière de consultante et elle va emménager avec Nicolas, son petit-ami. Mais sa vie bascule brusquement lorsque Nicolas part à l’étranger sans explications et qu’elle apprend que des tumeurs envahissent ses ovaires et son ventre.
Le combat ne fait que commencer…

Bienvenue dans la Phénix team !

41aJtZH9n7L_edited.jpg

NOUS RETROUVER

Telesia (Fondatrice)

  • Facebook
  • Instagram
  • Noir Twitter Icon

Chroniqueurs partenaires

– Lily (Dame Doourse)

– Takou (Takoubook)