La Passe-Miroir - T2 : Les disparus du Clairdelune

Article publié le

12 octobre 2020 à 09:59:24

par

Telesia

IMG_20210406_110717-1.jpg

En savoir plus

Titre original :

Auteur : 

Date de sortie :

Genre :

Pages :

La Passe-Miroir - T2 : Les disparus du Clairdelune

Christelle Dabos

Fantasy

Jeunesse

Dans un deuxième tome plus politique que fantaisiste, Christelle Dabos offre une évolution du récit, des relations et des protagonistes eux-mêmes assez fascinante. Dans un univers qui n’est pas le sien, Ophélie crée des liens et s’adapte tout en conservant son identité propre. Confrontée de nombreuses fois à l’esprit de famille de la Citacielle, elle ne cesse de se faire des ennemis parmi les membres de la cour, tous calqués sur les envies et le comportement de Farouk. Christelle livre une saga rythmée, aux rebondissements inattendus et pertinents. Alors qu’Ophélie enchaîne catastrophes sur catastrophes malgré elle, le suspense est sans cesse accru par l’interruption du récit principal. L’auteure a glissé quelques Bribes entre les chapitres. D’une envergure plus imposante qu’estimé, le scénario et l’intrigue s’étendent de plus en plus, révélant aux lecteurs un univers instable et menacé.

*    *    *

Avec la volonté de conserver à Ophélie son empreinte bien à elle, cette dernière ne fait que de se retrouver dans des situations incongrues. L’humour de l’auteure est d’un style enfantin, bon-enfant, agréable et léger. « Ophélie […] était, cette fois-là, affublée d’un groin de cochon ». Malgré tout, l’évolution d’Ophélie est flagrante : son gain de maturité confère à la jeune fille maladroite son allure noble, une fière descendante de son clan à fort caractère. Son allier du Pôle le plus fidèle en des temps compliqués, Archibald, a le don pour faire douter de lui. En dépit de ce qu’on en dit, il est d’une sincérité – « Je suis incapable de mentir. Permettez-moi de ne pas répondre à cette question. » –, d’une légèreté et d’un naturel inégalables. « Il a la puissance de concentration d’un noyau de cerise », disait Ophélie. Une forte amitié, inébranlable et indéniable. Mais surtout indispensable à leur survie.

En somme, encore un tome très prometteur. Sur une fin des plus trépidantes, Christelle Dabos laisse le lecteur sur une faim contrôlée. De quoi inciter à dévorer le troisième tome.

Synopsis

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.

41aJtZH9n7L_edited.jpg

NOUS RETROUVER

Telesia (Fondatrice)

  • Facebook
  • Instagram
  • Noir Twitter Icon

Chroniqueurs partenaires

– Lily (Dame Doourse)

– Takou (Takoubook)