J'avais seize and et j'étais une meurtrière

Article publié le

12 octobre 2020, 09:41:17

par

Abby

IMG_20210406_110717-1.jpg

En savoir plus

Titre original :

Auteur : 

Date de sortie :

Genre :

Pages :

J'avais seize and et j'étais une meurtrière

Jean-Luc Espinasse

Policier

Thriller

​Antoine Bogossian, amateur de plongée et célèbre journaliste, fait une découverte des plus surprenantes lors d'une expédition sous-marine, mais jamais il n'aurait imaginé l'ampleur de cette découverte et son importance pour le monde.
Entre réalité et fiction, J'avais 16 ans et j'étais une meurtrière se déroule dans un cadre extrêmement réaliste ; si réaliste que le lecteur a parfois tendance à ne plus discerner le vrai du faux. En effet, l'auteur nous précise que la théorie de l'énergie perpétuelle n'est que le fruit de son imagination et non une science prouvée, et que la plupart de ses personnages sont en réalité inspirés de scientifiques ayant réellement fait avancé la science au niveau de l'énergie. Le roman adopte la forme d'une biographie, les recherches d'Antoine le menant sur les traces d'une ancienne étudiante à l'université française de Strasbourg et le conduisant à retracer la quais-totalité de la vie de celle-ci. Cependant les lecteurs doivent bien garder à l'esprit que tout ceci, toute cette théorie n'est que fiction.

*    *    *

L'histoire navigue entre le présent et le passé, relatant des faits datant de la 2nd Guerre Mondiale, et principalement de l'après-guerre. Tout repose sur cette fameuse théorie de l'énergie perpétuelle, et l'écrivain a su donner un certain suspens quant à l'issue du "problème" évoqué à plusieurs reprises.
D'un point de vu historique ce livre apporte énormément d'informations générales sur le déroulement de la guerre, principalement en Alsace, et sur le dur passé des alsaciens, toujours sous le choc des combats, et cela même des décennies après ce terrible drame. Mais d'un point de vu scientifique, comme dit précédemment, la frontière est fine entre le vrai et le faux, l'auteur ayant subtilement mélangé des faits et de réels progrès scientifiques notamment liés à la science-physique et d'autres théories et propriétés purement inventées.
Malgré un démarrage plutôt lent, le récit adopte rapidement une allure agréable alternant souvenirs du passé et problèmes du présent, descriptions et actions. Nous assistons donc, tout au long de notre lecture, au combat d'Antoine face à sa vie sentimentale, son travail remis en cause, et ses efforts acharnés pour découvrir la véritable identité de cette ex-étudiante si brillante.

Et vous? Saurez-vous percer les secrets de l'énergie perpétuelle? Discerner la réalité de la fiction? Saurez-vous suivre les bonnes pistes ou vous laisserez-vous entraîner pas des détails futiles? Avez-vous l'âme d'un journaliste ou bien d'un scientifique? Vous le découvrirez bien assez tôt dans votre lecture, mais assurez-vous d'avoir toutes les informations avant de porter votre jugement, car la vérité pourrait vous étonner.

Synopsis

​Au cours d’une plongée sur l’ile du Frioul, Antoine Bogossian tombe sur une caméra contenant d'étranges images.
Ces dernières le conduisent à penser que les savants allemands avaient découvert en 1944 le secret de l’énergie libre et perpétuelle.
Or, soixante-dix ans plus tard, leur prototype est peut-être toujours actif, enfoui sous les décombres des fortifications du Frioul, bombardées à la libération de Marseille.
Son enquête le lance alors sur les traces d’une chercheuse alsacienne, peut-être encore vivante, et le fait remonter au drame des « Malgré Nous », ces Alsaciens enrôlés de force dans les rangs nazis.

41aJtZH9n7L_edited.jpg

NOUS RETROUVER

Telesia (Fondatrice)

  • Facebook
  • Instagram
  • Noir Twitter Icon

Chroniqueurs partenaires

– Lily (Dame Doourse)

– Takou (Takoubook)