Chrysalia - T1 : Arènes

Article publié le

12 octobre 2020 à 08:57:14

par

Telesia

IMG_20210406_110717-1.jpg

En savoir plus

Titre original :

Auteur : 

Date de sortie :

Genre :

Pages :

Chrysalia - T1 : Arènes

Tuong-Vi An-Gourfinkel

2018

178

Jeunesse

Dystopie

Science-Fiction

Parmi les thèmes d'actualité : la restructuration naturelle de la planète - tant géographique que climatique - et la question de la religion contre celle des idéologies politiques. Sur les bases d'un univers dystopique au bord d'une crise sans précédent, Tuong-Vi An-Gourfinkel recentre les débats sur des thématiques vieilles comme le monde qu'elle remet au goût du jour. Discrimination des classes sociales, déchéance des familles gouvernementales et insignifiance de chacun à l'échelle collective comme individuelle - entre autres. Alors que de nombreuses routes se croisent, des institutions affirment leur pouvoir tandis que d'autres se rangent peu à peu aux côtés des représentants de la rébellion. Aidée de ses protagonistes qui n'ont rien de super-héros, l'auteure souligne la rationalité de son oeuvre par de puissantes recommandations musicales.

*    *    *

Arènes est sans aucun doute une oeuvre renseignée et bien construite, au scénario crédible et rationnel. Si l'ensemble peut paraître lent aux premiers abords, c'est parce qu'il s'agit notamment d'un roman politique : un premier tome qui pose les bases, semblant ainsi mettre en place les pièces d'un énorme jeu, d'une stratégie ou d'une machination bien huilée. En cela, Arènes​ est une oeuvre compliquée : il faut en comprendre les mécanismes, les relations et organisations...
Très peu adepte des descriptions, l'auteure laisse malgré tout beaucoup de place à l'imagination. Désireux de s'intégrer au sein d'une société énormément sélective, les protagonistes font sans cesse usage de langage soutenu, conservant des relations plus ou moins cordiales. Le nombre important de points de vue annonce très rapidement un futur commun aux protagonistes. Et pourtant, pour cette même raison, leurs situations individuelles n'évoluent pas tant que ça. S'ils semblent prédestinés à se croiser, n'est-ce-pas que l'intrigue se porte notamment sur leur environnement ?

Simple, concret, crédible et réaliste, le récit instaure sans cesse un suspens rapidement insoutenable. L'atmosphère est soumis à une tension palpable tel l'orage avant la tempête. Le lecteur, toujours sur ses gardes, subit une pression constante, tandis qu'il s'attend à tout moment à un revirement de situation. Finalement, Arène projette vers une perspective d'avenir très peu avenante... même si le détour en vaut la peine.

Synopsis

An 2346 Un cataclysme a bouleversé la géographie de la Terre, remodelant les frontières et réduisant une partie de la planète à un immense désert. L'eau est devenue l'objet de toutes les convoitises. Une nouvelle organisation politique a vu le jour. Deux empires se partagent désormais le monde, dont l'unité semble plus que jamais menacée. L'Orient, au bord de la ruine, est miné par un affrontement entre deux royaumes qui ne parviennent plus à gouverner en harmonie. En Occident, dans la capitale, des conspirateurs sont prêts à tout pour renverser le pouvoir, tandis que dans la banlieue, la colère gronde contre le Système. La religion est au coeur des tensions qui règnent entre les deux empires. La guerre paraît inévitable.

41aJtZH9n7L_edited.jpg

NOUS RETROUVER

Telesia (Fondatrice)

  • Facebook
  • Instagram
  • Noir Twitter Icon

Chroniqueurs partenaires

– Lily (Dame Doourse)

– Takou (Takoubook)