Au fond de l'eau

Article publié le

13 octobre 2020 à 06:54:37

par

Telesia

IMG_20210406_110717-1.jpg

En savoir plus

Titre original :

Auteur : 

Date de sortie :

Genre :

Pages :

Into the water

Paula Hawkins

2017

406

Thriller

Policier

Deux ans après le succès mondial de La fille du train, Paula Hawkins continue de conquérir ses lecteurs avec Au fond de l’eau, un dernier thriller haut en couleur. « Ce n’est pas un policier avec un suspens de dingue, mais plutôt celui d’un malaise diffus » écrivait une internaute sur Babelio.

*    *    *

"J’ai eu peur pour les gens auxquels je tiens, […] mais c’était toi."

Jules et Nel ne se parlent plus depuis des années, et leur animosité ne s’en est pas amoindrie. « Je ne t’aimais pas. » La découverte du corps de Nel au fond du bassin aux noyées est pour Jules synonyme de douleur. Certainement pas parce que sa sœur s’y trouvait, plutôt parce qu’elle doit indéniablement renouer avec un passé compliqué, que Jules pensait enfoui à jamais. C’est une reprise de conscience brutale pour la cadette, aveuglée par une colère toujours aussi rancunière.

​« […] mais je ne peux accepter qu’on t’abandonne ainsi. »

Une occasion pour Jules de se remettre en question, tandis qu’elle s’adresse sans cesse à sa sœur dans une narration fidèle des événements et de ses pensées parfois très crues. Une façon pour elle de refuser la mort de Nel, si bien qu’elle finie momentanément convaincue que cette dernière est toujours vivante, quelque part. Jules est pourtant très vite contrainte d’accepter la vérité. Nel s’est noyée dans le bassin, et Jules suffoque au milieu des remords. Une rancœur rapidement remplacée par les regrets et, finalement, deux sœurs réconciliées par la mort.

► "Beckford n’est pas un lieu à suicide. Beckford est l’endroit où l’on se débarrasse des femmes à problèmes"

​Une voyante, un shérif familier et des familles déchirées… Des sœurs, des amantes et des mères ont disparu à Beckford, sans que personne ne soit jamais intervenu de quelque façon. « Tu étais obsédée par ces femmes, ce qu’elles avaient fait et ceux qu’elles avaient laissées derrière elles. » L’essence même du récit agit comme une aura macabre. Sa source ? La rivière. Ceux qui s’y sont noyés, on dit seulement qu’ils sont allés nager. L’endroit semble dissimuler un mystère d’une ampleur considérable, une histoire lugubre ; un sujet tabou.

​Les éléments ne cessent de se dévoiler au gré des dialogues, des pensées. Une insertion naturelle des faits d’une enquête surnaturelle. Paula Hawkins ne fait pas dans les longues histoires et descriptions futiles. Les informations tombent au compte-goutte, dans le désordre, pour une ambiance toujours plus mystique.

Synopsis

Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.

41aJtZH9n7L_edited.jpg

NOUS RETROUVER

Telesia (Fondatrice)

  • Facebook
  • Instagram
  • Noir Twitter Icon

Chroniqueurs partenaires

– Lily (Dame Doourse)

– Takou (Takoubook)