Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers

Article publié le

12 octobre 2020 à 10:26:57

par

Telesia

IMG_20210406_110717-1.jpg

En savoir plus

Titre original :

Auteur : 

Date de sortie :

Genre :

Pages :

Benjamin Alire Saenz

Contemporaine

​« A tous les garçons qui ont dû apprendre à jouer avec des règles différentes ». 1987. El Paso. L’histoire de deux jeunes garçons, Aristote et Dante, relatée par Benjamin A. Saenz. Publié courant été 2015, le roman a conquis de très nombreux lecteurs. En librairie depuis presque trois ans, l’œuvre n’a pas fini de faire parler d’elle, puisque les éditions Pocket Jeunesse la relancent en Août 2018 pour une toute nouvelle édition ! Le récit prenant d’une jeunesse en pleine éclosion, celle d’un Ari tempétueux et d’un Dante timide. Si les garçons semblent clairement opposés, ils se trouvent rapprochés par un besoin de plus en plus vital : celui de comprendre l’autre ; l’inconnu, le proche… et chacun de ceux qui croisent leur route devient un secret de l’univers. Benjamin Alire Saenz met en exergue une routine adolescente contrastée face à une recherche de soi omniprésente

*    *    *

Ari, 15 ans, est mexicain. Doté d’un dur caractère amplifié par sa condition d’adolescent, il fait preuve d’un sarcasme défensif qu’il n’est prêt à mettre de côté : « mieux valait s’ennuyer seul que mal accompagné. » Si Ari n’est pas un grand empathique, il sait faire preuve de cette qualité lorsqu’il s’agit de ses proches.

► Ma vie était l’idée de quelqu’un d’autre.

Vérité ou simple impression ? Ari en est persuadé, il est continuellement entravé par une famille surprotectrice. Sa proximité avec sa mère est aussi étroite qu’il en est éloigné. « Maman comprenait mon humeur. […] On s’entendait bien. […] Le problème n’est pas que je n’aime pas mes parents. Le problème est que je ne sais pas comment les aimer. » Et en effet, difficile de montrer son affection à un père enfermé dans le passé ; encore moins à un frère enfermé en prison cette fois. Le jeune Ari accorde énormément d’importance à son unicité, son identité. Sa recherche de lui-même passe avant tout par la compréhension de l’autre, raison pour laquelle il est constamment à la recherche de son frère, beaucoup trop inaccessible : pourquoi parler de lui est-il interdit ? Pour Ari, répondre à cette question est la clé de l’univers.

► Deux losers ensemble ? Ouh ! On allait se marrer !

Poète dans l’âme et grand sensible, Dante aborde Ari dans un espoir de se trouver un jeune ami, un jeune garçon prêt à l’écouter. Sans doute touché par la sincérité enfouie au fond du cœur d’Aristote, il s’y accroche et l’accompagne dans sa recherche de soi. « Les poèmes étaient comme les gens. On en comprend certains immédiatement, d’autres jamais. »
Je me suis endormi en espérant qu’à mon réveil le monde serait différent.
Le roman de Benjamin Alire Saenz se divise vraisemblablement en trois axes. Le premier reste Ari. Seul, il ne comprend ni le monde, ni les autres, ni lui-même. Il se cherche constamment. Dante, de son côté, est très bien entouré. Il sait trouver des réponses, tout en sachant qu’elles ne sont que très partielles/ Le véritable intérêt du récit tend à fusionner ces deux axes en un troisième : Aristote et Dante, l’ombre et la lumière. Ils font preuve d’une complémentarité à toute épreuve. Dante expérimente. Ari observe et apprend.

► L’Ari que j’avais été n’existe plus.
Et l’Ari que je devenais ? Il n’existait pas encore.

Benjamin Alire Saenz livre un récit des plus touchants. Celui de deux enfants, au sein duquel chacun s’y retrouve plus ou moins. D’une plume fluide, l’auteur fait le doux rêveur. Une prose poétique ponctuée d’un lexique dur en corrélation avec le protagoniste d’Ari. Chapitres et phrases courtes. L’accroche imparable de Benjamin Alire Saenz fait mouche. Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers est définitivement empreint d’une douce tristesse.

Synopsis

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais... C'est donc l'un avec l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'univers.

41aJtZH9n7L_edited.jpg

NOUS RETROUVER

Telesia (Fondatrice)

  • Facebook
  • Instagram
  • Noir Twitter Icon

Chroniqueurs partenaires

– Lily (Dame Doourse)

– Takou (Takoubook)