A la croisée des mondes - T1 : Les royaumes du Nord

Article publié le

8 octobre 2020, 14:21:34

par

Telesia

IMG_20210406_110717-1.jpg

En savoir plus

Titre original :

Auteur : 

Date de sortie :

Genre :

Pages :

His dark materials - T1 : Northern Lights

Philip Pullman

1996

512

Fantasy

Aventure

L’oeuvre de Pullman est intéressante quelqu’en soit la version que vous connaissez: originale, traduction française, adaptation cinématographique… Tout est fidèle aux écrits originaux de P.P. .

*    *    *

Ainsi, il est aisé de se perdre dans les lignes de cette première partie de l’intégrale. La plume de l’auteur est simple, accessible à tous: des grands enfants aux adultes accomplis. Car au-delà de sa simplicité, son écriture est harmonieuse, simple, mélodieuse et fluide. Le personnage principal, Lyra, est très jeune. On pourrait par conséquent tendre à penser que le roman n’en est que plus enfantin. Et pourtant, si souvent les réflexions et les dialogues peuvent paraître naïfs, l’oeuvre est de loin simple à comprendre. Un enfant serait en effet charmé par l’ensemble de l’histoire. Mais pour saisir le sens profond de l’oeuvre, il faut savoir lire. D’où l’intérêt d’une relecture passée l’adolescence.
Tout au long du récit, Pullman va droit au but: il n’introduit aucun suspens inutile; en fait, le seul en liste concerne la véritable nature de la Poussière -the Dust-, l’intrigue principale de l’intégralité de son oeuvre. On enchaine les actions, d’une manière efficace et suffisante: ni trop lente, ni trop rapide. On sait ce qu’il se passe, les personnages principaux aussi: on ne tourne pas en rond.

Le roman met en scène des personnages un tant soit peu particuliers, dans la mesure où ils vivent dans un monde similaire au notre, mais différent en certains points. Le plus étonnant ? L’existence matérielle des âmes. A chaque humain -à chaque être vivant pourrions-nous dire- son âme. Eh bien, pour les humains en particulier, l’ame de chacun est un être réel, matériel, lié à son partenaire par les liens de l’amour, des émotions et sensations. Cet être est communément appelé daemon, prononcé comme nous prononcerions le mot « démon ». Il existe sous la forme d’un animal, et peu en changer tant qu’il le désire, jusqu’à ce que la personne soit entièrement devenue un adulte. A ce stade, la forme du daemon se fixe, représentative de la personne elle-même.

Certaines entités telles que les sorcières ou les ours polaires ont des âmes similaires, avec quelques différences que l’on découvre peu à peu.

On suit alors la jeune Lyra, accompagnée de son daemon Pantalaimon, alors qu’elle se retrouve malgré elle emportée dans le tourbillon des adultes, effrayés par la Poussière. Ces éléments, ils nous sont révélés dès les premières pages. L’auteur amène tous les éléments nécessaires à la compréhension du roman à travers des évènements importants et incontournables: pas de longues descriptions; c’est comme apprendre en y étant, en vivant avec eux.

« But think of Adam and Eve like an imagniary number, like the square root of minus one: you can never see any concrete proof that it exists, but if you include it in your equations, you can calculate all manner of things that couldn’t be imagined without it » ~Lord Asriel

Synopsis

Pourquoi la jeune Lyra, élevée dans l’atmosphère confinée du prestigieux Jordan College, est-elle l’objet de tant d’attentions ? De quelle mystérieuse mision est-elle investie ? Lorsque son meilleur ami disparaît, victime des ravisseurs d’enfants qui opèrent dans le pays, elle se lance sur ses traces. Un périlleux voyage vers le Grand Nord, qui lui révélera ses extraordinaires pouvoirs et la conduira à la frontière d’un autre monde.

41aJtZH9n7L_edited.jpg

NOUS RETROUVER

Telesia (Fondatrice)

  • Facebook
  • Instagram
  • Noir Twitter Icon

Chroniqueurs partenaires

– Lily (Dame Doourse)

– Takou (Takoubook)