[REPOST] Opium 1. Corde et cicatrice

Article publié le

19 avril 2021, 08:07:01

par

Takou

IMG_20210406_110717-1.jpg

En savoir plus

Titre original :

Auteur : 

Date de sortie :

Genre :

Pages :

Corde et cicatrice

Marc Zosso

2020

278

Policier

Thriller

Marc Zosso est associé dans une société financière qui travaille notamment avec la Chine. Etant passionnée de voyage et de photographie, il a visité plusieurs provinces chinoises. On comprend l’influence qu’a pu avoir ce pays sur sa série. Opium 1. Corde et cicatrice est son premier roman policier et le premier tome d’une saga.

*    *    *

Nous sommes plongés au milieu de la vie Hong Kongaise au cœur d’une enquête. Une enquête qui tourne autour d’un crime macabre, violent et particulièrement dégoûtant. C’est une histoire d’argent, une histoire qui montre à quel point l’Homme peut être cruel pour arriver à ses fins. C’est un bon roman policier. Je ne l’ai pas trouvé addictif mais la double intrigue a titillé ma curiosité. On a d’abord l’intrigue de l’enquête au premier plan puis l’intrigue de la vie d’un des deux personnages principaux au second plan. D’ailleurs, c’est cette dernière qui n’est pas résolue lors de ce premier tome. Je n’ai pas trouvé ce roman stressant, angoissant ou haletant et je dois dire que c’est un peu dommage. Pourtant, les nombreux rebondissements empêchent de s’ennuyer. Ce n’est peut-être pas un « page turner » mais on ne peut pas dire qu’il est plat. L’auteur joue sur les indices. Il m’est arrivé plusieurs fois de croire avoir le coupable et puis au final, un autre indice m’emmenait sur un autre piste, et ainsi de suite. Je me suis même complètement faite avoir sur un personnage. Bon, je ne suis pas très douée pour deviner les coupables dans ce genre de livre mais en tout cas, je n’ai pas vu venir la fin. La plume de l’auteur est assez fluide. J’ai trouvé que les descriptions de nourriture étaient parfaitement réussies. Ça m’a donné faim !

Malheureusement, je me suis sentie éloignée de l’histoire. Je trouve que le lecteur n’est pas intégré et j’ai vraiment été spectatrice. C’était chouette à lire mais à aucun moment je me suis intégrée au roman. Je ne me suis pas sentie spécialement proche des personnages et je pense que c’est ce qui m’a bloqué pour me plonger complètement dans l’histoire. J’ai trouvé le roman assez banal, c’est un policier classique à mon avis. Il n’en est pas ennuyeux pour autant, loin de là, mais j’avoue qu’une grosse touche de suspens serait bienvenue. Cet élément indispensable pour le polar à mon avis a cruellement manqué ici. Pour moi, on doit avoir envie de savoir la suite de l’enquête et là je n’ai pas éprouvé de sentiment irrésistible de savoir la suite.

Je me suis beaucoup plus attachée aux personnages secondaires, à savoir Jasmin ou Tom, qu’aux personnages principaux. Ces derniers sont bien travaillés, enfin surtout leur histoire, et pourtant je ne me suis pas attachée. Un autre petit bémol, c’est que Jasmin est un personnage féminin qui donne l’impression d’être assez plate. Elle a une histoire très émouvante mais j’ai trouvé qu’elle faisait très cliché « femme en détresse ». Ça n’a pas empêché que ce soit mon personnage préféré mais ça m’a un peu dérangé quand même. Pour continuer un petit peu sur les clichés, je pense que certains passages sont vus et revus dans le polar. Et bien sûr, la femme en détresse, c’est ce qu’on voit partout.

On a aussi un embryon d’histoire sentimentale qui pointe le bout de son nez et vous savez que je hais la romance. Pourtant, cette histoire est vraiment restée très en retrait dans le roman et n’a pas pris énormément de place. C’était très bien géré et j’ai beaucoup apprécié. Avant de finir je veux faire une petite mention spéciale pour la couverture que je trouve très jolie.

C’était donc une bonne lecture. Elle n’était pas addictive ou palpitante mais j’ai aimé me plonger dans un policier de ce genre. Un roman plein de rebondissements qui plaira à vos envies de polar classique. Si vous voulez une lecture tranquille sans angoisse, il est fait pour vous.

Merci aux éditions Jets d’encre et à l’auteur pour l’envoi de ce livre. Merci également de la confiance qu’ils ont placée en moi

Synopsis

Hong Kong, Hollywood Street. Un analyste financier américain retrouvé pendu comme une marionnette dans son appartement. Une femme, une cicatrice à la lèvre, aperçue quittant l’immeuble dans la nuit. C’est à peu près toutes les informations qu’ont Wu Ping et Matt Worthy, les deux inspecteurs mobilisés. D’après la scène de crime, particulièrement sordide, tout laisse à penser qu’une triade de la ville est responsable. Mais en se penchant sur les travaux de la victime, les deux enquêteurs devinent que la vérité se cache sans doute ailleurs…

Dans ce thriller épicé comme des dandan noodles, Marc Zosso nous entraîne en Chine aux côtés de deux policiers aussi piquants que charismatiques dans une enquête haletante jonchée de (fausses) pistes et à l’ambiance électrique !

41aJtZH9n7L_edited.jpg

NOUS RETROUVER

Telesia (Fondatrice)

  • Facebook
  • Instagram
  • Noir Twitter Icon

Chroniqueurs partenaires

– Lily (Dame Doourse)

– Takou (Takoubook)